Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 14:06
Oracle de Venise
Divination par les Couleurs
Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 16:28

Capture107.PNG

Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:15

 

 

 

IMGP1909

Pour le plaisir de la Découverte du Roman d'Italo Svevo, et pour parfaire ma langue italienne très approximative, j'ai l'intention d'écrire une page par jour en italien avec sa traduction française pour ceux et celles que cela intéresse.

 

Ettore Schmitz naît à Trieste (proche de Venise) en 1861.

La ville qui se trouve alors sous domination austro-hongroise est une mosaïque de langues et cultures diverses.

Ettore prend le pseudonyme de Italo Svevo, qui rappelle sa double origine, l'Italie et la Souabe -région historique d'Allemagne-. 

Svevo était un écrivain qui écrivait pour réfléchir , et tous ses récits de fiction, romanesques ou théâtraux,  reposent  très simplement sur les démêlés  de représentants de la classe moyenne de l'époque. On a pu le comparer à Tchekov.


COURT VOYAGE SENTIMENTAL

A la Gare de Milan

Page 1

M. Aghios s'éloigna de sa femme avec une douce violence et, d'un pas rapide, tenta de se perdre dans la foule qui se pressait à l'entrée de la gare.

Il fallait couper court à ces adieux qui à trop se prolonger devenaient grotesques entre vieux époux. Encore que l'on se trouvât dans un de ces lieux où les gens se hâtent et ne prennent guère le temps de regarder le voisin, même pas pour le railler, M. Aghios sentait se former en lui le voisin qui se moque. Bien mieux, il devenait lui-même tout entier ce voisin. Que c'est bizarre ! Il lui fallait feindre une tristesse qu'il n'éprouvait pas, alors qu'il débordait de joie et d'espoir, et qu'il lui tardait  d'être laissé tranquille pour pouvoir savourer son état d'esprit. C'est pourquoi il allongeait le pas, afin de se dérober plus vite à cette comédie. Pourquoi tant de discussions ?

CORTO VIAGGIO SENTIMENTALE

Stazione di Milano

Con dolce violenza il signor Aghios si stacco dalla moglie e a passo celere tento di perdersi nella folla che s'addensava all'ingresso della stazione.

Bisognava abbreviare quegli adii ridicoli se prolungati fra due vecchi coniugi. Ci si trovava bensi in uno di quei posti ove tutti hanno fretta e non hanno il tempo di guardare il vicino neppure per riderne, ma il signor Aghios sentiva costituirsi  nell'anima proprio il vicino che ride. Anzi lui stesso intero diveniva quel vicino. Che strano ! Doveva fingere una tristezza che non sentiva, quando era pieno di gioia e di speranza e non vedeva l'ora di essere lasciato tranquillo a goderne. Percio correva, per sottrarsi piu presto alle simulazioni. Perché tante discussioni ?

+++++++++++++

Page 2

Certes, il y avait des années qu'il ne s'était séparé de sa femme, mais un voyage qui le ramenait chez lui à Trieste, où elle le rejoindrait deux semaines plus tard, cela ne valait pas la peine d'en parler.

Pourtant, on en avait parlé, et sans arrêt, depuis plusieurs jours. La décision avait très difficile à prendre, justement parce que tous deux l'avaient souhaitée, et que tous deux , pour être sûrs de la voir aboutir, avaient cru nécessaire de masquer leur sentiment.

Si encore il s'était agi de se séparer pour la vie, ou du moins pour une longue période, il aurait sans doute versé des larmes. Mais dans les circonstances présentes, il pouvait s'avouer qu'il s'éloignait allègrement. D'autant plus qu'il savait faire plaisir à sa femme par la même occasion.

Au cours des dernières années, Mme Aghios s'était prise d'une affection passionnée et exclusive à l'égard de son fils. Lorsqu'il s'absentait, elle se sentait seule, même auprès de son mari, et elle était plus seule encore parce qu'elle taisait sa douleur, sachant que M. Aghios en rirait. Cependant M.Aghios n'ignorait pas son chagrin ; il était vexé de ne pouvoir l'adoucir et préférait faire semblant de rien pour éviter de se sentir importuné.

<< Une contrainte duelle >>, pensait M.Aghios qui avait lu quelques ouvrages de philosophie, << duelle, car elle est la mienne et la sienne à la fois ! >>.

Or Mme Aghios désirait différer son départ de Milan afin que son fils, qui devait passer un examen important, ne restât pas tout seul.

=============

Era vero ch'egli da molti anni non s'era staccato dalla moglie, ma un viaggio sino a casa sua, a Trieste, ove essa due settimane appresso l'avrebbe raggiunto, era cosa di cui non valeva la pena di parlare.

Se ne aveva parlato invece da molti giorni e continuamente. La décisione era stata difficilissima proprio perché ambedue l'avevano desidérata e ambedue per raggiungerla sicuramente avevano creduto necessario di tener celato il loro desiderio.

Avrebbe potuto piangere se si fosse trattato di un distacco per tutta la vita o almeno per gran parte di essa. Ma cosi poteva confessare a se stesso che s'allontanava giocodamente. Tanto più che sapeva di fare un piacere anche a lei.

Negli ultimi anni la signora Aghios s'era attaccata di un affetto appassionato ed esclusivo al figliolo. Quando questi era lontano essa si sentiva sola anche accanto al marito e più sola ancora perché del suo dolore non parlava, sapevo che il signor Aghios ne avrebbe riso. Ma il signor Aghios sapeva di quel dolore,  si offendeva  di non poterlo lenire et fingeva d'ignorarlo per non seccarsi. << Una duplice costrizione ! >> pensava il signor Aghios che aveva letto qualche opera filosofica. << Duplice perché mia e sua ! >>

Adesso la signora Aghios voleva rimanere ancora a Milano per non lasciare solo il figliuolo che doveva passare un esame importante.

+++++++++++++

Page 3

M. Aghios n'accordait pas beaucoup de poids aux examens que l'on peut toujours repasser, et il savait d'autre part que son fils, pour qui le séjour milanais n'était pas sans attrait, se serait volontiers présenté de nouveau. Mais en l'occurence, s'il voulait partir seul, il lui fallait insister, lui aussi, pour que la mère demeurât  après de son fils et le soutînt dans la circonstance. De la sorte, Mme Aghios restait à Milan pour faire plaisir à son mari, et M. Aghios, qui avait toutefois soigneusement observé l'état d'esprit de sa femme, partait froissé, mais se gardait bien de le dire de peur de compromettre sa liberté de voyager seul.

Il était vraiment nécessaire d'écourter ces adieux, car, se fût-elle seulement doutée de ce qu'il en était, Mme Aghios était bien capable de modifier les dispositions prises, même  au dernier moment. C'était une femme qui n'admettait pas de manquer à son devoir. Et M. Aghios pensa qu'aussitôt seul, ces légers griefs qu'il avait contre elle, un sentiment fort désagréable, se dissiperaient. Tout  en marchant, il devenait plus équitable à son égard. En prolongeant ses adieux, se disait-il, sa femme révélait ses remords de le laisser partir tout seul, et il ajouta : << Qu'elle est honnête ! Elle ne m'aime pas, mais elle tient à maintenir jusqu'au bout les promesses qu'elle a faites à l'autel. Elle regrette de ne pouvoir agir comme il aurait fallu. Un gros tourment pour elle, mais que c'est assommant pour moi ! >>

=============

Il signor Aghios non dava gran peso agli esami che si possono ripetere e sapeva anche che il figliulo, cui il soggiorno a Milano non spiaceva, li avrebbe ripetuti volentieri. Ma adesso, se voleva partire solo, anche lui doveva insitere perché la madre restasse a tutelare il figliuolo in tanto frangente. Cosi la signora restava a Milano per compiacere il marito, ma il signor Aghios che l'animo dessa signora aveva accuratamente spiato, partiva offeso, senza pero dirlo, perché altrimenti avrebbe compromesso la sua libertà  di viaggiare solo.

Era veramente un congedo che bisognava abbreviare, perché anche all'ultimo momento la signora Aghios era capace di mutare ogni disposizione quando avesse indovinato  come stavano le cose. Era una donna che non ammetteva di non fare il proprio dovere. E il signor Aghios penso  che il lieve rancore che sentiva per la  moglie, un sentimento sgradevolissimo, sarebbe sparito non appena si sarebbe trovato solo. Correndo fù gia più giusto. La moglie prolungando quegli addii revelava il suo rimorso di lasciarlo partire solo ed egli penso : " Come è onesta ! Non m'ama affato, ma fino all'ultimo vuol tenere le promesse fatte all'altare. Si rammarica di non sapere fare quello che dovrebbe. Una grande pena per lei e una bella seccatura per me !

+++++++++++++

Page 4

Au fait, pourquoi M. Aghios se sentait-il aussi plein de joie et d'espoir au momentoù il pouvait finalement quitter son épouse légitime ? Avait-il par hasard l'intention d'aller se divertir, et comptait-il déshonorer ses cheveux presque tout blancs en courant les filles ?

Oh ! il ne faut pas dire ces choses-là. D'abord un vieillard ne court plus les filles, et puis M. Aghios ne l'avait même pas fait du temps de sa jeunesse. Certes, il ne fallait pas exclure complètement les femmes de sa joie et de son esspoir. De cette joie, de cet espoir émanait une telle plénitude que la femme ne pouvait en être absente - la femme idéale, dût-elle manquer de bouche ou de jambes. Elle se tenait dans l'ombre, mêlée à de nombreuses autres chimères dont elle était une partie importante. Mais la femme n'est pas toujours la même dans le désir. Il est vrai qu'en premier lieu elle est objet d'amour, mais quelquefois on la désire pour la protéger et la secourir. C'est un bel animal, mais qui est faible aussi, que l'on caresse quand c'est possible, et qu'on caresse encore quand cela ne l'est pas.

M. Aghios avait besoin de vivre, et c'est pourquoi il voyageait seul. Il se sentait vieux, et plus vieux encore auprès de sa femme qui était vieille, et de son fils qui était jeune. Lorsqu'il se promenait avec sa femme au bras, il était obligé de ralentir le pas, et lorsqu'il marchait avec son fils, il sentait que celui-ci modérait son allure.  Tous deux l'entouraient de respect.

=============

Ma perché il signor Aghios si sentiva tanto pieno di gioia e di speranza al momento di poter finalmente abbandonare la sua ligittima consorte ? Voleva forse andar a divertirsi e disonorare  i suoi capelli quasi del tutto bianchi correndo dietro alle done ?

Oh ! Non bisogna dire una cosa simile. Un vecchio intanto non sa correre e poi il signor Aghios non era corso dietro alle donne neppure quand'era giovine. Certo dalla sua gioia e speranza non bisognava escludere del tutto la donna. Era tanto piena quella gioia  e speranza che la donna  - la donna ideale, mancante magari di gambe e di bocca -  non poteva esserne assente. Giaceva nell'ombra fusa con molti altri fantasmi, parte importante degli stessi. Ma la donna non è sempre la stessa nel disiderio. E vero che prima di tutto serve all'amore, ma talvolta la si desidera per proteggerla e salvarla. E un animale bello, ma anche debole, che si puo si accarezza e se non si puo si accarezza ancora.

Il signor Aghios avevo bisogno di vita e percio viaggiava solo. Si sentiva vecchio e ancora più vecchio accanto alla veccia moglie e al giovine figliuolo. Quando aveva al braccio la moglie doveva rallentera il passo e quando camminava accanto al figliuolo sentiva che questi doveva rallentarlo. Lo circondavano di tutto il rispetto.

+++++++++++++

Page 5

Sa femme avait conservé, du temps où il avait été malade, les façons de faire de l'infirmière qui abolissaient toute conduite chevaleresque instinctive chez l'homme. Son fils le traitait avec avec déférence, mais il l'instruisait ou le reprenait lorsque, stimulé par son ardente imagination, il se mettait à i nventer des étymologies dénuées de tout fondement scientifique, ou bien à intervertir ou à dénaturer des faits historiques, alors que le jeune homme, en dépit de ses difficultés à terminer ses études secondaires, était tout imprégné de grec et de latin que M. Aghios n'avait jamais appris et que, comme sa mère, il savait avec précision ce qu'il était censé savoir.IMGP1920.JPG

Et ce n'est guère commode d'être un père qui a tort !

Mais ce n'était pas tout, encore qu'il fût assez important pour M. Aghios de pouvoir couler de vieux jours en toute tranquillité, avec sa propre ignorance dont il s'accomodait depuis tant d'années qu'elle était devenue la base de sa vie. M. Aghios attribuait à la vieillesse chacun de ses malaises, mais il pensait qu'une bonne partie de ses maux provenait de la famille. Bien sûr, il n'avait jamais été aussi vieux que maintenant, mais jamais autant qu'à présent il ne s'était senti non seulement vieux, mais rouillé. Et cette sensation découlait sûrement de la famille, milieu clos où tout moisi et se rouille. Comment ne pas se rouiller au milieu d'une telle monotonie ?

=============

Dacché era stato ammalato la moglie aveva conservato il fare dell'infermiera che aboliva ogni istinto di cavalleria da parte dell'uomo. Il figliulo poi aveva tutto il rispetto per il padre, ma lo educava e lo correggeva quando egli, spinto dalla sua fervida fantasia, inventava etimologie non basate su alcuna scienza o spostava o svisava fatti storici, mentre il giovinetto, che pur tanto aveva stentato  a finir il Liceo, ricordava il suo greco e latino che il signor  Aghios mai aveva conosciuti  e sapeva -come sua madre- esattamente quello che sapeva. E non è mica comodo di essere un padre che a torto !

Ma non era tutto qui, benché fosse abbastanza importante per il signor Aghios di essere lasciato nei suoi vecchi anni interamente in pace, interamente cioè compresa la sua ignoranza, nella quale viveva da tanti anni da farne la base della vita.

Ogni malessere che sentiva il signor Aghios lo diceva vecchiaia, ma pensava che una parte di tale malessere gli venisse dalla famiglia. Sta bene che vecchio come ora non era mai stato, ma mai s'era sentitio, oltre che vecchio, anche tanto ruggine. E la ruggine proveniva sicuramente dalla famiglia, l'ambiente chiuso ove c'è muffa e ruggine. Come non irrugginire in tanta monotonia ?

+++++++++++++

Page 6

Voir tous les jours les mêmes visages, entendre les mêmes propos, être tenu aux mêmes prévenances et aux mêmes simulations, car il continuait  néanmoins de caresser tous les jours sa femme, laquelle le méritait assurément. Même le sentiment de sécurité dont on jouit en famille endort, engourdit, et mène à la paralysie.

Se sentirait-il plus de vigueur s'il respirait l'air vif, hors de son entourage. Ce bref voyage tiendrait lieu d'expérience, ses affaires pouvant lui fournir  un prétexte pour se déplacer encore. Certes, il n'espérait pas trouver à nouveau la vivacité du temps de son dernier voyage à Londres où, vingt ans plus tôt, il avait séjourné pendant plusieurs mois, sans sa femme qui était alors une jeune mère.

 A cette époque, il avait horriblement souffert de la solitude. La méfiance et l'indifférence dont il se sentait entouré suscitaient en lui une impatience rageuse. Il considérait avec envie et convoitise la vie intense qui se déroulait autour de lui et dont il était tenu à l'écart. Une fois, il se trouvait tout seul en train de lire dans la salle de lecture de l'hôtel, lorsqu'un beau petit garçon au teint de rose, qui pouvait avoir dix ans, s'approcha de lui et lui adressa quelques mots dont il ne saisit pas le sens, car -cela s'entend- l'anglais parlé par les enfants est le plus difficile à saisir. M. Aghios fut ému d'avoir enfin trouvé un ami. Il se mit à lui parler, et l'enfant parut le comprendre car sa réponse fut un flot de paroles, bien plus nomvreuses que celles qui lui avaient été adressées, malheureusement toutes en anglais !

 

   ============

 Vedeva ogni giorno le stesse facce, sentiva le stesse parole, era obbligato agli stessi riguardi e anche alle stesse finzioni, perché egli tuttavia accarezzava giornalmente sua moglie che certamente lo meritava. Persino la sicurezza di cui si gode in famiglia addormenta, irrigidisce e avvia alla paralisi.

IMGP1921-copie-4.JPG Si sarebbe egli sentito piu forte all'aria

rude fuori della famiglia ? Il breve viaggio sarebbe stato un esperimento, perché i suoi affari gli avrebbero fornito il pretesto ad altri viaggi. Certo non sperava di divenire tanto vivo comme nel suo ultimo viaggio a Londra, ove aveva soggiornato varii mesi, vent'anni prima, senza la moglie ch'era stata allora una giovanissima madre.

Aveva sofferto allora orrendamente della solutidine

. C'era stata da lui un'impazienza irosa della sfiducia e dell'indifferenza da cui si sentiva circondato. Guardava con invidia e desiderio la vita intensa che lo circondava e respingeva. Una volta, nella stenza di lettura dell'albergo, s'era messo a leggere solitario quando fu avvicinato da un bel ragazzo roseo, di dieci anni circa, che l'indirizzo delle parole ch'egli non intese affatto, perché si capisce che l'inglese dei bambini e il più  difficile. Il signor Aghios si commosse al trovare finalmente un amico. Gli parlo e parve anche che il fanciullo intendesse  perché rispose con molte più parole di quelle avute. Disgraziatamente tutte in inglese.

+++++++++++++

Page 7

Alors, afin de se rapprocher de lui, puisque les mots ne servaient pas, M. Aghios caressa ses cheveux blonds. A ce moment surgit à l'entrée de la salle un monsieur qui se montra indigné de ce que son enfant s'entretint avec un étranger. << Philip, come along !>> s'exclama-t-il, et l'enfant s'éloigna sur le champ, non sans avoir jeté un regard épouvanté sur la personne qui lui avait inspiré confiance, mais qui devait présenter un certain danger, puiqu'on l'en éloignait avec autant de précipitation.

Et la souffrance coléreuse causée par la solitude fit aussi du tort à ses affaires, car M. Aghios finit par considérer tous ses clients comme des ennemis. Et il y eut même pire car, afin d'avoir plus d'entrain, le sobre, le vertueux M. Aghios eut recours à l'usage de l'absinthe, une boisson qui se substitue fort bien à l'amitié et à la conversation. Il n'en but pas à l'excès, mais suffisamment pour lui occasionner des troubles nerveux qui disparurent ausssitôt que, rentré dans son pays, il eut retrouvé avec bonheur la vie familiale, ce qui, à priori, rendit superflu tout autre stimulant .

Mais la douleur dont on se souvient n'est pas toujours une souffrance. En ce moment, il ressentait l'intensité de vie qu'elle comportait. Oh ! si seulement on pouvait ressusciter en soi toute cette impatience, toute cette douleur ! Quel renouveau de vie ! La vie ne peut être qu'effort, ressentiment et attente de joie ! Il était entouré de trop d'amis qui, même s'il leur arrivait parfois de le blesser, ne lui accordaient pas une vraie révolte.

=============

E per avvicinarsi a lui, visto che la parola non serviva, il signor Aghios gli accarezzo i biondi capelli. Ma allora apparve alla pora della sala un signore que parve indignato che il bambino suo avesse da fare con uno straniero : << Philip ! Come along ! >> esclamo e il bambino subito s'allontano, dopo di aver gettato un'occhiata spaventata sulla personaIMGP1923-copie-2
 cui aveva dimostrato fiducia et da cui certamente poteva derivargli un pericolo, visto che con tanta premura da essa lo si allontanava.

 




Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 08:04

Conte fantastique qui m'a été inspiré par une écrivaine invitée ces derniers temps sur un plateau télé et connue sous le nom de Nathalie RHEIMS, soeur de la grande photographe Bettina RHEIMS.

=============

La Mort Ressuscitée

Il était une fois une femme, ses cheveux longs épars et épais, encadraient son visage tels une lionne.

Elle aimait particulièrement écrire des histoires, peut-être des contes.

Des contes tristes mais empreints de dignité, car elle parlait des morts, des personnes décédés saisies en images et étalées sans pudeur dans un beau livre illustré ; c'était choquant et si beau à la fois.

Rendre hommage à ces chers disparus :

Tel cet enfant assoupi, mais décédé dans les bras de sa maman.

Tel ce vieillard où une flamme d'amour discrète a éteint son regard à jamais.

Tel cet adolescent dont un léger sourire ourle encore sa lèvre supérieure définitivement close.

Telle cette jeune fille solitaire, en robe de mariée plumetis couchée sur un sofa,  dans le désespoir d'un mariage non consommé.

Tel ce bébé rose encore joufflu, où des draps de percale brodée entourent son berceau et y repose pour l'éternité.

Il faut que je vous explique que cette femme était invitée sur un plateau télé, et que c'est ainsi que nous fûmes saisis de ses funestes projets :

FAIRE REVENIR SES MORTS à la réalité.

En somme, les mettre debout dans ses pages et tels des pantins, ils erreraient de pages en pages, de labyrinthes en labyrinthes.

A cette annonce, ils se levèrent tous d'un seul bond, se bousculant pour la saisir et jeter dehors cette romancière qui les avaient figés dans l'éternité.

Voyant cela, l'animateur du plateau télé se leva à l'unisson avec ses invités et tous en choeur, la prirent par les épaules et la chassèrent.

Heureux mais épuisés d'avoir assisté et participé à tout ce remue-ménage, les morts-vivants se recouchèrent sur les pages, pour repartir dans l'éternité.

La morale de cette histoire serait qu'il ne faut jamais déranger les âmes pures montées au ciel




Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 20:02

C'est l'histoire d'un objet, on lui écrit une lettre, et l'objet nous répond.

J'ai choisi un couteau rétractable que je promène dans mon sac depuis plusieurs années.

THEME

LE  COUTEAU

MOI :

J'aime bien te savoir près de moi, prêt à me servir, fidèle et utile. Un jour je me souviens, je t'avais perdu, égaré, et pourtant en y réfléchissant, je t'avais seulement déplacé, mis ailleurs, estimant que tu devenais encombrant ; je t'avais négligé, mis sur un coin de table, et...hop ! un jour je t'ai rechipé, fourré à nouveau au fond de mon sac, et te revoilà à nouveau près de moi...Sait-on jamais ? : un colis à ouvrir dans  un lieu inapproprié , un : << tu n'as pas un truc qui coupe par hasard ? >> Cela fait maintenant 8 ans qu'on ne se quitte plus. A bien y réfléchir, je crois bien ne m'être jamais servi de toi ! alors pourquoi es-tu là ?

LE  COUTEAU :

Oui, pourquoi ? je me souviens lorsque tu m'as abandonné sur le coin de cette table boiteuse, d'avoir tremblé d'angoisse à l'idée de tomber, d'être piétiné, mais tel un funambule, je me suis redressé quand le pied de la table a été recalé.

J'ai appris la solitude et beaucoup de choses sur moi, j'ai souvent été convoité et j'ai même connu l'ivresse d'être à nouveau remarqué et caressé par de jeunes mains malhabiles .

A ce moment là, j'ai jubilé de t'avoir été infidèle par la pensée. Parfois je t'ai maudit avec le secret désir de ne plus t'appartenir, mais quand j'ai à nouveau retrouvé la tiédeur du coin au fond de ton sac, c'est là que j'ai compris combien tu me manquais. A bien y réfléchir, je veux bien à nouveau te servir.

RINA

 

Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 09:44

 

 

 

Une vue d'ensemble de l'Oracle de Venise


  Tirage de la Grande Roue Astrologique 

Amour - Argent - Travail - Santé 


Me joindre  par :  e-mail : reineteso@free.fr

ou

                                 par   :  message privé sur facebook

ou

par courrier

                                       

Plus de Renseignements en cliquant sur :

Votre   Avenir  par  l'Oracle  de  Venise

IMGP1925Cette vue d'ensemble où je détaille le caractère de chaque lame  n'est pas un tirage, mais seulement la perspective divinatoire très succincte qui peut se présenter lorsque je tire les lames pour vous.

=============

Le  GONDOLIER

La Gondole est une originalité absolument unique dans l'histoire de la ville de Venise, et a un rôle particulier réservé aux gondoliers qui doivent avec aisance et dextérité maneuvrer leurs barcarolles le long des canaux quelquefois très étroits. Toujours en mouvement, d'un abord chaleureux, les gondoliers, coiffés de leur chapeau de paille décoré d'un ruban rouge ou bleu, séduisent les amoureux en poussant leurs chansonnettes. 1.JPG Charmeurs, courtois et prévenants, ils font rêver les coeurs romantiques

MON  CONSEIL : agir avec spontanéité et intelligence pour faire avancer ses différents projets.

=============

LE  CLOÎTRE

Le Cloître roman de San Appolina est le seul du genre à Venise. Ouvert sous la coupole du ciel et de forme carré, c'est un lieu de méditation et de réflexion, il abrite les soeurs encore en aube, elles ont prononcé les voeux religieux et, silencieuses, elles prient et leur présence dégage sagesse et sérénité, le Cloître figure l'union du Ciel et de la Terre.

 Le Dictionnaire des Symboles précise :2

C'est également un centre cosmique, en relation

avec les trois niveaux de l'univers : le monde

souterrain  par le puits, la surface du sol, le monde céleste avec l'arbre, le rosier, la colonne ou la croix.

MON  CONSEIL : dépasser sa timidité, rester à l'écoute de son intuition.

=============

LE THEÂTRE DE LA FENICE

En 1792, le 16 mars le Théâtre de la Fenice est inauguré par la représentation d'un opéra de Paisiello, et de nombreuses oeuvres furent entendues dans ce lieu magnifique. Il fut totalement ravagé en 1837 par un incendie. Un an plus tard il renaît de ses cendres.3.JPG

Il est un des théâtres les plus réputés au monde, cantatrices, ténors célèbres : Pavarotti, Maria Callas ont ravi  les amateurs.

Hélas, une seconde fois, dans la nuit du 31 janvier 1996, il sera dévasté par un court-circuit, et le maire de la ville promit de le reconstruire à l'identique. 

MON CONSEIL : agir avec intelligence et efficacité, on a des aptitudes de commandement, mais en abuser lasserait rapidement.

=============

LE PALAIS  DES  DOGES

Le palais ducal était la résidence du doge où siégeaient le conseil et le sénat, et où avaient lieu toutes les manifestations officielles : le législatif, l'exécutif et le judiciaire.

Ce premier palais fut édifié en l'an 814, fait de bois, il fut dévasté lors d'une rebellion en 976. Et un incendie le ravagea en 1106. Situé à l'entrée du Grand Canal, il symbolise la plus parfaite  puissance, la richesse, et la

4.JPGgloire de Venise, et fait l'admiration de ceux qui le découvre. Les doges avaient des compétences très étendues, et n'hésitaient pas en intervenant de façon tyrannique à entretenir une armée d'espions afin d'encourager les dénonciations anonymes.  Les coupables étaient traîtés sans complaisance, punis, châtiés  puis enfermés dans de sordides cachots.

  MON  CONSEIL : Maintenir la rigueur, sans se présenter comme un tyran.

=============

NOTRE - DAME - DE - LA - SALUTE

  La ville de Venise fut dévastée en 1630 par une terrible épidémie de peste, et lorsque la maladie fu enrayée, les Vénitiens qui avaient imploré la  miséricorde de la Vierge Marie décidèrent de lui dédier une église en témoignage de leur reconnaissance.

Baldassare Longhera fut élu vainqueur du concours qui fut organisé à cette occasion, et il  conçu son oeuvre comme une immense couronne dont les statues des apôtres symbolisent les étoiles. Longhera consacra cinquante ans de sa vie à la réalisation de cet édifice baroque, toujours considéré comme l'un des plus beaux chefs-d'oeuvre de la ville.5.JPG

Le 21 novembre de chaque année , les habitants

de Venise continuent d'organiser la procession

traditionnelle pour laquelle cette église a été conçue. Il faut noter que c'est le seul jour où les grandes portes de Notre-Dame-de-la-Salute sont ouvertes.

MON  CONSEIL  : être diplomate et serein, éviter l'immobilisme.

=============

LES   MAURES

Une énorme cloche sonne les heures sur la terrasse de la tour de l'Horloge, considérée comme étant une des pièces d'architecture les plus raffinées de la Renaissance vénitienne. Deux majestueuses statues en bronze oxydé surnommées << I Mori >> ( Les Maures) la frappent infatigablement de leurs maillets.6

On dit que Les Maures représentent les habitants de Venise.

Henri JAMES dit que : << cet endroit est aussi versatile qu'une femme  nerveuse, mais vous vous en apercevrez seulement quand vous connaissez les différents aspects de sa beauté. Son humeur est légère ou déprimée, elle est pâle ou rouge, grise ou rose, froide ou chaude >>.

MON CONSEIL : agir avec discrétion, et ne pas se laisser influencer par les évènements extérieurs.

=============

LES  CHEVAUX  DE  BRONZE

Quatre célèbres Chevaux de bronze provenant de l'hippodrome de Constantinople prélevés lors de la conquête de la ville par les Vénitiens en 1204 caracolent au-dessus du portail principal de la basilique Saint Marc.

Napoléon en 1797 vend et détruit de nombreuses oeuvres d'art de la ville.

Le quadrige de Constantinople, symbole de la puissance vénitienne fut descendu de la loggia de la basilique pour être placé sur l'arc de Triomphe du Carrousel à Paris.

7.JPGCe fut après la chute du premier Empire que les

Chevaux de bronze furent restitués à leur

propriétaire par la France en 1815.

MON  CONSEIL : Etre en avance sur son temps, sans pour autant s'entêter, et ne pas agir dans l'impulsivité.

=============

LA  SALLE   DU  CONSEIL

La Salle du Grand Conseil se situe au premier étage du palais des Doges et on peut y admirer le grand tableau du monde  Le Paradis  peint par Tintoret entre 1588 et 1590.

Doges, conseillers et sénateurs s'y réunissaient.8.JPG

Régulièrement

appelés auprès du

doge, les membres du sénat réglaient les affaires de la terre et de la mer, la politique étrangère, le commerce, l'industrie, l'économie, les finances et la sauvegarde de la cité. <<  Le Très Haut conseil des Dix >> veillait à la sureté de l'Etat en agissant dans l'ombre et aidé par des inquisiteurs, incitant les citoyens à la délation et les dénonciations secrètes. Un sévère jugement était porté, et les interpellés partaient croupir dasn les prisons du palais ducal.

Les condamnés ne sortaient pas du palais car les salles du conseil communiquaient  directement avec les salles de tortures et les prisons : il suffisait de traverser par l'intérieur du pont des Soupirs.

MON  CONSEIL : la justice est synonyme de mesure, prudence et équilibre, aussi faut-il savoir agir avec rigueur sans être trop sévère

=============

LE   MONASTERE

Au nord de la lagune Vénitienne se trouve SanFransisco Del Deserto, où depuis le XIII ème siècle des moines franciscains y travaillent et y méditent entre leur église, et leur cloître, ils y perpétuent  l'oeuvre de Saint François d'Assise, fondateur de leur ordre et, qui dit-on en 1220  y trouva refuge au cours d'une tempête.

9.JPGSur une autre île San LAZZARO degli Armeni,

appelé également île des Arméniens, fut autrefois un hospice pour lépreux. Havres de paix, de foi, et de silence, ces monastères s'ouvrent à tous ceux qui souhaitent les visiter, voire y séjourner quelques temps. Lîle de San Lazzaro degli Armeni fut offerte à un religieux en exil, le père Mékhitar. Avec ses disciples, il rénova entièrement ce lieu pour fonder un monastère. A ce jour, une trentaine de pères et de séminaristes vivent à San Lazarro. Les visites nous font découvrir des trésors de beauté et de richesse, des objets insolites, comme notamment une momie, une immense bibliothèque contenant 150 000 volumes en langue arménienne.

MON CONSEIL : Bien structurer les projets,sans être austère, ni passif.

=============

LA  TOUR  DE  L'HORLOGE

 La Tour de l'horloge naquit en 1499. Elle était destinée à donner tous les indications dont les marins pouvaient avoir besoin pour leur navigation.10

 Sur un fond d'étoiles d'or, le majestueux lion, symbole de Venise semble rugir. C'est sur la place Saint Marc et près des arcades Procuraties qu'elle indique les cycles de la lune et la place du soleil dans le zodiaque. A cette époque, l'astrologie était considérée comme une science exacte et l'on y attachait une importance toute particulière. Toutes les heures, depuis la terrasse de cette tour les 

" Maures " font tinter la cloche.

 

MON  CONSEIL  : Eviter d'être imprévoyant et dispersé.

=============

LE  LION  DE  L'ARSENAL

11.JPGL'arsenal était avant tout une base navale, un entrepôt d'équipement et un magasin d'armes créé au XII ème siècle sur l'ordre du doge. Il devint par la suite une prodigieuse " usine "  de guerre produisant outre les navires, des canons, des boulets, des fusils et des munitions, de plus toutes ces activités étaient protégées par le secret le plus absolu. Seize  mille hommes y travaillaient dans un vacarme et une chaleur épouvantables.

L'entrée de l'arsenal devenu zone militaire est gardée par deux superbes lions venant d'Athènes, et sont rapportés de la reconquête de la Morée en 1867 . De nos jours la traversée ne peut se faire qu'en empruntant le vaporetto. 

MON  CONSEIL : Etre d'une autorité naturelle ne nuirait pas à la réalisation de ses souhaits.

                                 =============
                      LE PONT  DES  SOUPIRS  12.JPG

Ce célèbre pont construit vers 1660 pour relier le Palais des Doges aux prisons, doit son nom aux gémissements des prisonniers qui le traversaient pour y être enfermés dans des cachots étroits et humides appelés  pozzi (puits).

Les amoureux se plaisent à l'admirer malgré qu'il évoque les peines que subissaient ces condamnés enchaînés et étroitement surveillés . De cette diabolique prison, nul ne pouvait s'échapper, et pourtant le célèbre et très libertin Casanova  réussit  par une spectaculaire évasion le 1er novembre 1756, à s'évader de l'ancienne prison aménagée sous les toits de plomb du palais .

MON  CONSEIL :  Prendre du recul afin de recharger ses énergies.            

=============13    

LE  PASSEUR

Par le Pont du Rialto, on peut passer d'une rive à l'autre ou bien emprunter le vaporetto, cela facilite la vie quotidienne des Vénitiens dans leurs activités, et ces frêles embarcations qui transportent plusieurs passagers, sont plus connues des habitants de la ville que des touristes. 

Symbole de la traversée accomplie par les vivants comme par les morts, la barque se retrouve dans toutes les civilisations, et le passage d'une rive à l'autre nous conduit au passage vers l'autre monde, vers l'éternité qui attend le voyageur.

MON  CONSEIL : Rompre avec le passé pour se reconstruire.

=============

14.JPG     LE  PUITS

Toutes les places de Venise possédaient jusqu'à la fin du XIX è siècle, un puits de marbre où les Vénitiens venaient puiser l'eau potable.

Il existait à cette époque des porteuses d'eau dont le travail consistait à porter l'eau dans les maisons vénitiennes : la porteuse d'eau était reconnaissable à son costume national soigné, ses bas blancs, son petit chapeau de feutre noir, ses belles boucles et un visage avenant.

Selon l'évangile Saint Jean : << Qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif : cette eau deviendra en lui source d'eau jaillissant en vie éternelle >>

MON  CONSEIL : Rechercher l'équilibre en restant distancié, n'exclut pas de rester éveillé.

=============

15.JPGLE  PONT  DU  RIALTO

Tel que nous le connaissons, il date du XVI è siècle, et est situé au coeur de la ville de Venise.

Longtemps il fut synonyme de puissance et de richesse, car des marchants  venant de tous horizons, donnaient un spectacle incessant d'animation, et l'on dut construire un pont-levis en bois  qui resta en fonction jusqu'au XVI è siècle. C'est dans ce quartier du Rialto qui servait de place d'échange international entre l'est et l'ouest qu'étaient stockées des fortunes d'épices, de soieries et de joyaux.

Aujourd'hui encore, des bijoutiers, des orfèvres et des marchands de souvenirs sont toujours installés dans de petites boutiques qui se succèdent le long des arches. Il reste un des symboles de la richesse de la ville de Venise.

MON  CONSEIL : Carte de pouvoir, d'acquisition et de l'occultisme. Savoir manoeuvrer avec autorité, sans être démesurément orgueilleux

=============

16LE CAMPANILE

Cette tour s'effondra vers 10 heures du matin, de toute sa masse sans faire de victimes, le 14 juillet 1902. Le Campanile édifié à la fin du IX è siècle, ne fut terminé qu'en 1514 soit six siècles plus tard, et fidèlement reconstruit là où il était,  il fut terminé en dix ans. C'est de son clocher beffroi, d'une hauteur de 98,60 mètres que l'on peut découvrir le plus beau panorama de la ville de Venise.

  MON CONSEIL : Tenir compte des avertissements .

 

 

 

=============17.JPG

 

LES ANGES DE LA BASILIQUE

La statue de l'évangéliste patron de la ville qui domine le couronnement gotthique de la basilique Saint Marc est encadrée par des anges aux ailes dorées. Et sur un fond bleu nuit éclairé d'étoiles on peut voir la patte du lion de Saint Marc  majestueusement posée sur un livre ouvert où il est écrit : La  paix soit avec toi, Marc, mon évangéliste.

Ce monument, un des plus spectaculaires d'Europe, est constitué d'un mélange unique de styles et reste le symbole d'une puissance et d'une richesse incomparables.

MON CONSEIL : Cette carte de protection favorise tous les souhaits.

=============

LE GRAND CANAL

 18.JPGLe Canalazzo, véritable boulevard aquatique signe la ville du S de la Sérénissime. C'est à un ancien fleuve côtier qu'il doit sa forme. Longue de quatre kilomètres, profonde d'environ cinq mètres , cette avenue borde une enfilade de monuments et de palais dressés sur leurs structures de bois. Il y a une telle animation que les gondoles disparaissent vers des canaux plus étroits et moins fréquentés afin que les amoureux soient <<seuls au monde>>.

MON CONSEIL : Cette carte favorise la créativité artistique et prévient des troubles émotionnels.

 

=============


Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:54

IMGP1917.JPG

IMGP1778.JPG

IMGP1735.JPG

IMGP1753.JPG

IMGP1723

IMGP1734

IMGP1733

IMGP1731

IMGP1730

IMGP1751.JPG

IMGP1732.JPG

Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 11:32

 

 

L'ORACLE  et  SYMBOLES  de  HADES

 

IMGP1946

 

Notre monde quotidien est celui des sens. Toute sensation   de  couleurs que nous éprouvons est donc fonction des propriétés physiques de la lumière, de sa diffusion.

 

 Suivant notre moi profond, notre psychisme, certaines couleurs nous attirent, d'autres nous déplaisent, nous nous accordons ou non à elles, aux valeurs qui sont les leurs.

Cela est si sensible que nous pouvons alors, par elles, dépeindre un caractère ou prévoir la ligne d'un destin.

°°°°°°°°°°°°°

L'Oracle et Symboles de Hades comporte 12 lames en couleur 

Blanc - Bleu-foncé - Marron - Violet - Bleu-clair - Gris-foncé - Vert-clair - Jaune - Vert-foncé - Gris-clair -  Noir - Rouge

IMGP1946

Observez bien le cercle des douze couleurs que vous avez devant vous 

Imprégniez-vous en

Choisissez celle qui vous attire le plus en la notant comme étant la première et de préférence en préférence continuez ainsi  jusqu'à la douzième.

Ce choix que vous ferez, vous donnera votre personnalité, vos goûts, tout ce qui forme l'être social, votre psychologie, vos réactions face à autrui, l'égo, la façon dont on se considère.

En somme, la configuration psychologique propre que l'on projette sur autrui.

C'est ainsi que l'on apparaît aux autres.

 

TIRAGE COMPLET

30 €uros

ou

Tirage d'une seule couleur

celle que vous aimez le plus

15 €uros

Me joindre par e-mail : reineteso@free.fr

ou par message privé sur face-book

°°°°°°°°°°°°°

Etude succinte du tableau des Douze Couleurs

 

  1  -  Le BLANC      °°°°°°°°°°°°°IMGP2282

Extase  Eloignement

Foi

Imagination

Paix

Pitié

Religion

 

 

IMGP2283  2   -  Le   BLEU  FONCE

 Celui qui guide ou qui enseigne

  Universités

  Connaissance

  Recherche

  La voie (le do)

 

IMGP2287

  3  -  LE MARRON

Robustesse

Sobriété

Elévation

L'Hermitage

La libération

4  -  LE  VIOLET

IMGP2329.JPG  Originalité

  Eveil

  Sens du Progrès

  Dispersion

  La liberté

  L'illumination

  La Fraternité

 

   

    5  -  LE   BLEU  CLAIRIMGP2330

L'attachement

L'affectivité

La fécondité

La dépendance

 

 

 

6  -  LE  GRIS  FONCE

IMGP2335.JPG

 

  Les Frontières

  La science

  La médecine

  L'ingéniosité

  La diététique

 

Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 11:41

 

Composition7.3

  •  l'ORACLE 

    de VENISE


    • par

    • RINA  VOYANTE

    • Je suis très heureuse de vous recevoir sur mon blog, et je vous propose de vous faire une étude approfondie sur vos préoccupations, ou perspective de votre avenir par une étude sans complaisance de la Grande Roue Astrologique, véritable révélateur des domaines concernés.

    • Tous les mails et messages seront lus le matin à  8 heures. Réponse dans la journée.

    • TIRAGE COMPLET

    •   40 €uros

    • AMOUR

    • ARGENT

    • TRAVAIL  -  ACTIVITE

    • SANTE

    • et /ou toutes autres questions qui vous préoccupent
    • =============
    • ou

Réponse à  1  question de votre  choix :

15 €uros

ou

Réponse à 2 questions de votre choix : 

 20 €uros

    •   
    •                             

    • Me joindre par e-mail :  reineteso@free.fr

  • ou par message privé sur facebook
  • ou par courrier

  • Vous exposez votre demande  par ces vecteurs et je vous tire les lames comme si vous étiez devant moi.

  • Règlement par :

  • - carte bleue par le mode Paypal sécurisé
  • - chèque
  • - mandat

  •  Réponse par e-mail ou par message privé sur facebook très rapidement, ou par courrier si vous préférez.
  •       IMGP1925     
Published by lapasserelleenchantee.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lapasserelleenchantee.over-blog.com
  • Le blog de lapasserelleenchantee.over-blog.com
  • : J'ai créé ce blog dans l'intention première de mettre au service des personnes que cela intéresse, la découverte du support divinatoire qu'est le Tarot de l'Oracle de Venise,ville où je suis née ensuite dans l'intention d'écrire des nouvelles et un roman autobiographique, outre la connaissance à travers la littérature d'autres destins que le mien.
  • Contact

Recherche

Archives

<form Action="https://www.paypal.com/cgi-Bin/webscr" Method="post"> <input Type="hidden" Name="cmd"